Chronique | Chroniques Lunaires, Tome 4: Winter | Marissa Meyer

Les Chroniques Lunaires, Tome 4: Winter
Marissa Meyer

Édition : PKJ
983 Pages
Science Fiction

____________________ 
Résumé: 

     La Princesse Winter est admirée par le peuple lunaire pour sa grâce et sa gentillesse. Malgré les cicatrices qui marquent son visage, on dit que sa beauté dépasse de loin celle de sa belle-mère, la Reine Levana.

      Winter déteste Levana et sait que cette dernière n'approuverait pas ses sentiments pour son ami d'enfance, le séduisant garde Jacin. Mais la jeune fille n'est pas aussi faible que le croit la reine et cela fait des années qu'elle a entrepris de contrecarrer les plans de sa belle-mère. Avec Cinder et leurs alliés, Winter pourrait même avoir le pouvoir de commencer une révolution et gagner une guerre qui sévit depuis trop longtemps.

      Est-ce que Cinder, Scarlet, Cress et Winter seront à la hauteur pour battre Levana et enfin trouver la paix qu'elles méritent?
____________________
Mon avis:


[ Attention, Risque de spoilers si vous n'avez pas lu les tomes précédents ! ]

     Et c'est avec un temps de retard que je me décide enfin à écrire cette chronique du quatrième et dernier tome des Chroniques Lunaires: Winter ! J'ai adoré ce nouveau tome et je dois aussi vous dire que je suis plutôt triste à l'idée d'abandonner tous ces personnages et l'univers incroyable qu'a su créer Marissa Meyer. Mais trêve de blabla et passons directement à ma chronique, qui risque d'être plutôt positive. Voir même très positive !

     Les éditions PKJ nous offrent un visuel qui ne dénote pas des trois autres tomes : une référence au conte original avec Blanche Neige au centre, et un fond sombre rappelant celui des tomes précédents. Une nouvelle fois ça marche ! Je trouve cette couverture vraiment jolie, et elle nous replonge dans l'univers au premier coup d’œil.

     Et là, j'entame ma lecture.  Et tout me revient en tête, les sensations, l'histoire, les personnages. A la fin du troisième tome: Cress, nous laissions Cinder et ses alliés venant tout juste de kidnapper l'Empereur Kaï pour mettre en place la révolution tant attendue. Mais également Scarlet, emmenée sur la Lune, emprisonnée et "donnée" à la princesse Winter.
     C'est donc en pleine tension que nous retrouvons, dans ce quatrième et dernier tome l'équipage du Campanule. Mais c'est avec l'apparition du nouveau personnage central que débute l'histoire: Winter ! Dès les premières lignes, celle-ci nous fait entrer au cœur du sujet, en plein jugement à la cours Lunaire. Dès ces premières pages, nous nous retrouvons en pleine action, et tout s'enchaîne finalement jusqu'à la dernière page, nous laissant à peine le temps de respirer.

     On retrouve, comme dans toute réécriture de conte, des références multiples au conte original, ici Blanche Neige. La belle mère jalouse de la beauté de la princesse, le chasseur, la pomme empoisonnée, la Mine des 7 nains, le cercueil de verre, l'amour de Blanche Neige pour les animaux, jusqu'à la scène de ménage dans la petite maison des nains, bref, tout est là ! Spoiler: [Levana qui contrôle Winter pour qu'elle se scarifie le visage/Jacin envoyé par la Reine mais qui ne peut se résoudre à tuer Winter/Lorsque Levana prend l'apparence d'une vielle femme, tendant une pomme contaminée par la Létumose à la princesse qui s'empoisonne/Le secteur minier où vit la mère de Loup/La cuve d'animation suspendue où Winter est placée, inconsciente/La ménagerie de Winter/lorsqu'elle fait le ménage dans la petite maison de la mère de Loup ]
     J'ai également trouvé qu'on se voyait parfois plongés dans un univers proche du post-apocalyptique avec ses codes bien marqués : Spoiler: [ Lorsque l'on se retrouve dans le secteur minier, au début de la révolution menée par Cinder. Les gardes réprimant violemment les habitants aidant notre personnage principal, l'aspect d'un secteur brimé et s'usant pour le confort des plus riches au cœur de la cité Lunaire. ] C'est un point vraiment chouette qui donne d'autant plus d'ampleur à l'histoire de Marissa Meyer.
     On retrouve donc une ambiance pré-guerre, avec une planification méticuleuse, mais aussi les entrainements, les vidéos propagandes etc. Mais ce qui, je trouve, change des différents romans YA, c'est que la préparation de cette révolution ne prend pas l'ensemble d'un tome, mais côtoie bel et bien la vraie révolution. Les enjeux politiques sont importants, sans pour autant plomber ou compliquer l'histoire. Et bien entendu, la fin, bien que prévisible - ce qui peut d'ailleurs faire office de point négatif pour certains - est une belle fin, qui nous laisse un peu sur notre faim. Pourquoi ? Tout simplement car elle appelle à une possible suite. Marissa Meyer nous offre une fin ouverte, qui peut être comblée par notre simple imagination ou par, pourquoi pas, un dernier petit roman ? haha
     Tous les ingrédients d'un roman parfait se trouvent dans celui-ci. De l'action avec les différents combats qui marquent le tome, de la stratégie avec le plan ficelé par Cinder, de la politique avec les différents enjeux des accords entre la Lune et la Terre, de la romance avec nos personnages, mais également de l'humour et une pointe de sadisme de la part de la Reine Levana. 

     Et si nous parlions un peu des personnages ? Comme je vous le disais plus haut, on rencontre ici plus en profondeur le personnage de Winter. Et quel personnage ! J'ai beaucoup aimé le fait qu'elle soit réellement différente des autres "princesses" de cette saga. Elle a en elle une vraie fragilité, et une réelle empathie envers son peuple et les personnes qui l'entourent. Ses visions sont récurrentes et s'approchent des symptômes d'une schizophrénie. J'ai adoré les passages sur ces différentes hallucinations: elles nous plongent dans un monde totalement à part, très onirique mais à la fois très horrifique. Marissa Meyer n'a pas voulu nous montrer un personnage badass lambda, mais plutôt quelqu'un qui tire son courage et sa force dans toute sa fragilité. Et ça, c'est quelque chose de très intéressant. Elle paraît folle, complètement ailleurs, mais c'est en réalité le personnage central de la Révolution. Sans elle, peut être que tout aurait été différent.
     Et que serait Winter sans son protecteur, Jacin ? Jacin c'est le personnage que l'on n'aime pas au début du roman et qu'on finit par apprécier beaucoup à la fin. Bien qu'il soit un peu abrupte avec l'équipage, qu'on ne peut réellement lui faire confiance, on comprend très vite que son amour pour la princesse peut le rendre bien plus courageux que n'importe quel personnage de cette saga. J'ai trouvé sa relation avec Winter très touchante, lui-même est très touchant, et j'ai beaucoup aimé voir ses tentatives pour protéger sa princesse, ses fragilités et sa force de caractère. C'est un personnage que j'ai appris à apprécier et j'ai fini par l'adorer.
     On retrouve bien entendu tous nos personnages habituels. Cinder et Kaï, plus complices que jamais pour s'allier contre les projets de Levana : j'ai trouvé Kaï un peu plus effacé dans ce tome, non pas qu'on ne le voit pas, mais pas aussi central dans la rébellion que j'aurais pu le penser. Mais j'ai une nouvelle fois aimé sa relation avec Cinder, leurs différences qui les rapprochent et son rôle, bien qu'en retrait, dans toute cette histoire. 
     Scarlet et Loup, bien que séparés pendant la majeure partie de ce tome, nous offre une relation fusionnelle qui va bien au delà des apparences. Une notion de tolérance se joue ici, et Marissa Meyer aime se jouer de nos émotions. L'amour que porte Loup à Scarlet est véritablement transcendant et nous fait quelque peu rêver, il faut l'avouer !
     Cress et Thorne sont, je crois, mes personnages favoris. Leur relation est tout simplement géniale. Cress fait transparaître la fragilité que Thorne tente de dissimuler à travers ses répliques cinglantes et pleines d'humour. Lui l'aide à sortir de sa coquille, à la rendre plus courageuse, à avoir plus de confiance en ses choix et en elle simplement.Il apporte la légèreté à ce tome qui pourrait paraître bien sombre sans cela. J'ai beaucoup aimé voir leur relation évoluer dans ce tome. Spoiler: [On est d'accord que la scène de leur baiser dans le palais Lunaire est juste Waw ? Ou il n'y a qu'à moi qu'elle a fait cet effet ?]

     Et je finirai les personnages par Iko qui est toujours aussi rafraichissante. On n'arrive plus à la voir en tant que robot, mais bel et bien comme une humaine à part entière. J'ai trouvé ça très intéressant dans la mesure où la boucle est en quelque sorte bouclée. Je m'explique. Dans le tout premier tome, nous rencontrions Cinder, cyborg opprimée et vue comme sous-humaine dans la société. On avait toute une quête d'identité que j'avais trouvé très intéressante. Les droits de ceux qui ne sont pas "pleinement" humains, la notion de tolérance étant ancrée à ces tomes. Dans Winter, nous pouvons voir la véritable évolution de cette pensée. Iko, n'est plus un robot à proprement parler, elle n'est plus un vaisseau - cf le tome précédent où elle était intégrée au système général du Campanule - mais elle a trouvé un corps très humanisé, et tient un rôle central dans la révolution, dans l'aide apportée à la Terre. Elle serait prête à "mourir" pour Cinder. Elle porte en elle tout ce qu'un humain peut avoir - excepté des organes, on est bien d'accord. Cinder quand à elle passe de cyborg brimée à révolutionnaire/Princesse/Future Reine Lunaire. Elle a trouvé son identité à la fin de ce tome, et je trouve ça vraiment, vraiment chouette.
     Et là vous vous demandez: mais pourquoi ne parle-t-elle pas de Levana ?! Et bien je vous répondrai que j'aimerai que vous n'ayez aucune indication pour que vous puissiez profiter d'autant plus de toutes les actions détestables de cette méchante reine Lunaire.

     Je finirai cette chronique par l'écriture, même si, comme pour les tomes précédents, je dirais que celle-ci est une nouvelle fois addictive. J'ai pu le lire en deux jours, ce qui est quand même énorme pour moi - merci tout de même au Week-End à 1000 d'être passé par là !  Meyer nous offre une fin de saga dont les mots simples traduisent une histoire pleine de sens. Rien n'est écrit au hasard, et tout s'emboîte parfaitement pour nous laisser à bout de souffle à la toute dernière ligne.


___________________
En Bref:

     Une notion de tolérance sous fond de science fiction, vaisseaux, rébellion, peuple Lunaire, reine machiavélique et princesse revenue d'entre les morts. Il est difficile pour moi de vous trouver des bémols dans cet univers que j'ai réellement adoré. Marissa Meyer a une plume addictive et je n'ai pu me détacher de ce roman qu'à la toute fin - et pour manger/dormir un petit peu, je vous l'accorde. C'est une saga qui, je trouve, se veut originale parmi le genre YA qui a de plus en plus de mal à se renouveler.
     Vous êtes fans de contes, de science-fiction et vous voulez vous plonger dans cette saga ? N'hésitez plus. Pour ceux qui connaissent déjà l'univers, je n'ai pas besoin de vous le vendre plus, vous savez probablement de quoi je veux parler. Foncez les yeux fermés vers ce dernier tome qui clôture à merveille notre saga lunaire préférée

     "On se plaît à croire que si on ne fait que du bien, on est bons. Qu'on peut rendre les gens heureux. Qu'on peut leur procurer la tranquillité, la satisfaction ou l'amour, et que c'est forcément une bonne chose. On ne voit pas que le mensonge devient une cruauté en soi." Winter.
____________________

 Ma note : 18/20 Coup de Cœur 









Share this:

CONVERSATION

4 commentaires:

  1. Je n'ai lu que le tome 1. Il faut absolument que je lise la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il faut absolument que tu lises la suite haha :p
      J'espère qu'ils réussiront à t'emporter autant qu'ils m'ont emportée moi :) !

      Supprimer
  2. Tout comme toi j'ai adoré cette saga
    Et ce dernier tome en est la conclusion parfaite.
    J'ai écris un article sur mon blog sur ce tome et j'ai partagé un lien vers ton article pour que mes lecteurs puissent avoir d'autres avis.
    Je te souhaite une bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est vraiment gentil, merci ! J'irais faire un tour sur ton article et ton blog avec plaisir !
      Et on est d'accord, Les Chroniques Lunaires est une saga vraiment géniale :) !
      Bonne journée/soirée à toi aussi !

      Supprimer