Chronique | The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 2: Le Prince Mécanique | Cassandra Clare



The Mortal Instruments, Les Origines, Tome 2 : Le Prince Mécanique
Cassandra Clare


Édition : PKJ
572 Pages
Fantastique
____________________ 
Résumé:

     Dans les entrailles magiques de la Londres victorienne, Tessa Gray pense avoir trouvé la sécurité aux côtés des Chasseurs d’Ombres. Mais l’est-elle réellement ? Le Magister semble ne reculer devant rien pour utiliser les pouvoirs de Tessa à de sombres fins : une guerre vengeresse contre les Chasseurs d’Ombres. Tessa pourra compter sur l’aide de Jem, dévoué, et du sombre Will pour se frayer un chemin des pleines brumeuses du Yorkshire aux portes d’un manoir renfermant d’indicibles horreurs… et peut-être débusquer leur ennemi, qui délivrera Will de ses secrets ,et révèlera à Tessa qui elle est réellement...







____________________
Mon avis:

[ Attention, Risque de spoilers si vous n'avez pas lu le premier tome ]


     Je ne vous surprendrai pas si je vous disais, qu'une nouvelle fois, je suis conquise par l'univers de Cassandra Clare... Non ?
     L'objet livre est toujours aussi beau, et son illustration ne dénote pas de la saga puisqu'il reprend les mêmes codes: un personnage central, et les détails en arrière plan nous plongeant dans l'histoire même. Le seul petit bémol est que le personnage présent sur cette couverture est peut être trop détaillé. Il est sensé, je suppose, représenter Jem, pourtant ce n'est pas du tout comme ça que je me l'imagine, et cela peut freiner clairement une imagination. Mais malgré cela, nous avons face à nous une couverture efficace qui nous donne envie de plonger, sans aucun doute, dans les pages du roman.

    Je suis, comme je le disais précédemment, une nouvelle fois conquise par l'histoire que nous offre Cassandra Clare. Le tome deux de cette saga est une vraie réussite, et je ne peux que m'incliner face à l'auteure et sa capacité à nous embarquer dans un tourbillon d'émotions fortes, qui nous fait allègrement passer du rire aux larmes de la première à la dernière page.
     Dans ce tome-ci, l'intrigue est beaucoup plus centrée sur les différentes émotions que traversent nos personnages, leur psychologie  en outre, plutôt que sur le déroulement de la quête principale qui n'avance que peu. Cependant, cela ne gêne en rien la lecture qui reste un régal et qui ne nous laisse respirer que le temps de dire "ouf". Et encore. C'est ce qui fait le point fort de ces romans: l'auteure nous tient en haleine tout du long en maniant à la perfection les émotions, l'action, les révélations et les mystères. On n'a qu'une envie en lisant ses phrases: conaitre la suite.
     Ainsi les personnages sont rendus d'autant plus complets dans ce tome, leur histoire est développée ainsi que leur caractère et leurs émotions. On se trouve encore plus touchés par ce qu'ils traversent et nos émotions à nous se voient multipliées.
     Un autre point fort ? Le triangle amoureux. Et pourtant ! Je suis un peu agacée généralement lorsqu'un triangle amoureux apparaît dans un roman. Non pas que ce n'est pas intéressant, mais rien n'est jamais original: on sait généralement qui choisira qui dès les prémices du triangle. Ici, bien que ce ne soit pas non plus quelque chose de bien original, Cassandra Clare sait nous faire palpiter d'émotions à chaque scène concernant Tessa/Will ou Tessa/Jem.  Je trouve que c'est une auteure qui sait transmettre des émotions vraies: lorsqu'un personnage souffre on ressent sa tristesse, lorsqu'il ressent de la passion notre cœur s'emballe avec lui. Ces scènes sont à la fois graphiques et tout en subtilité, et c'est un point fort que j'ai retrouvé dans chacun des tomes concernant la saga des chasseurs d'ombres.
     En plus de toutes ces émotions et de ce côté très psychologique, la quête concernant Mortmain et ses automates avance peu mais suffisamment pour nous donner une envie pressante de lire la suite. Des révélations concernant les alentours de l'enquête nous titillent, certaines trahisons nous mettent en colère tout en nous rendant compatissant, certains nouveau personnages nous font nous poser des questions. Un vrai sac d'émotions qui nous rend avide de savoir.

     J'aime toujours autant notre trio: Tessa, Will et Jem. Le mystère autour des origines de Tessa ainsi que de son pouvoir s'épaissit, et on la retrouve dans ce tome perdue dans ses propres émotions. Tout un tas de questions sans réponses s'offrent à nous, et je n'ai qu'une hâte: découvrir le fin mot de son passé. Sa passion pour les livres la rapproche de Will, même si ses émotions contraires le concernant la rende dubitative. A côté, ses sentiments envers Jem la perturbe d'autant plus qu'elle se rapproche dangereusement de lui.
     Will est encore plus intéressant dans ce tome. Dans le tome précédant, on le laissait à la porte de Magnus Bane. Ici, c'est tout une exploration de son passé qui débute. On en apprend beaucoup plus sur lui, les raisons de son caractères ainsi que ses émotions les plus profondes. Une nouvelle facette aussi belle que déchirante. J'ai trouvé que cela lui donnait une véritable profondeur, même si je trouve tout de même dommage qu'une certaine histoire concernant un certain démon se termine si vite.
     Jem est égal à lui-même et toujours aussi attachant. Sa fragilité est plus visible ici, et ses émotions envers Tessa se révèlent. Son amitié avec Will est rendue plus intéressante, et le lien qui les unis se montre plus fort encore que dans le premier tome. J'aime beaucoup l'amitié qui les lie et le fait qu'elle soit autant mise en avant par l'auteure. Elle se retrouve au final au même pied d'égalité que l'histoire d'amour, et ça c'est un vrai bon point.
     Certaines révélations sur un personnage se montre bien surprenante et triste à la fois.
     L'arrivée d'un nouveau personnage : Gideon Lightwood est intéressante et nous fait nous questionner sur ses véritables intentions.
     L'arrivée d'une toute nouvelle figure à la toute fin du roman nous donne d'autant plus envie de lire la suite et d'en dévorer chaque parties.

     L'écriture, quant à elle, est une nouvelle fois addictive. Cassandra Clare a le chic pour nous embarquer dans son univers qui, une nouvelle fois, nous contente par sa profondeur et sa complexité. On est d'accord, elle utilise ici un univers déjà façonné dans les 6 tomes de TMI et cela peut s'apparenter à un défaut pour certains lecteurs. Pour ma part, je trouve l'univers tellement fascinant et vaste que je ne vois pas l'intérêt de créer quelque chose d'autre. L'univers se suffit à lui même.
     Tout comme le tome précédent, l'histoire est ponctuée de jolies citations et autres références littéraires qui rendent l'écriture plus riche encore.



____________________
En bref:

     Cassandra Clare arrive encore à me transporter dans son univers sans le moindre ennuie. Le roman se lit vite, et pour cause: des émotions et de l'action, des rires et des larmes, des révélations et beaucoup de mystères peuplent les pages de ce livre. On embarque dans la quête de notre trio qui nous fait perdre notre sang-froid à plusieurs reprises et notre cœur s'emballe à la lecture de quelques scènes.
     En bref, je ne peux être réellement objective en parlant de TMI, mais je ne peux que vous conseiller vivement de vous plonger dans l'univers des chasseurs d'ombres si vous en avez l'occasion.
     L'écriture rend notre lecture addictive et surtout n'ayez pas peur des post-it: ils vous permettront de garder en mémoire les plus belles citations de ce roman.

"Lorsque deux âmes ne font qu'une, elles demeurent ensemble d'un cycle à l'autre. Je suis né dans ce monde pour vous aimer et je continuerai de le faire dans ma prochaine vie ainsi que dans la suivante."
    

____________________
 Ma note : 18/20 Très Bonne Lecture

Share this:

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire