Chronique | "Je parie qu'on trouve tous les mystères de l'univers dans la main de quelqu'un."


Ma note: ★★★★☆ Très Bonne Lecture
____________________________
 Résumé:

          Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.

____________________________
          Je ne m'attendais pas du tout à ça quand j'ai commencé à lire Aristote et Dante. Je n'avais eu que des échos sur internet et je n'avais pas une idée précise de ce qu'allait contenir cette histoire. Je vous avoue d'ailleurs que j'ai acheté le livre surtout pour sa couverture que j'ai trouvé particulièrement jolie (Elle rend d'ailleurs très bien sur mon étagère !) Lorsque que j'ai lu le titre je m'attendais à une histoire avec une pointe de fantastique. "Les secrets de l'Univers", me faisait penser à quelque chose de magique, quelque chose qui, en tout cas, a largement éveillé ma curiosité. Bon finalement, pas de fantastique du tout, pas même une pointe de magie, mais un roman beaucoup plus tourné vers la psychologie de ses personnages. Je dois dire que j'ai réellement apprécié ce retournement de situation, et je me suis surprise à lire à toute vitesse ce roman qui s'avérait complètement différent de ce à quoi je m'attendais.

          Aristote est un garçon de quinze ans qui se pose beaucoup de questions sur la vie en général, sur des sujets variés tels que le travail, la sexualité ou encore l'anatomie. Ce sont des questions que beaucoup de jeunes de quinze ans ont du se poser eux-mêmes et j'ai trouvé cette histoire criante de vérité.
          Les chapitres courts rendent la lecture plus aérée, et donc beaucoup plus agréable. Qui n'a jamais abandonné un pavé à l'écriture à la fois petite et resserrée, le blanc de la page à peine visible ? Ici ce n'est donc pas le cas, bien au contraire et notre lecture passe à vitesse grand V, sans même qu'on s'en rende compte. C'est un réel plaisir de se perdre dans les mots de l'auteur qui sont toujours justes et qui nous emportent dans la vie taciturne d'Aristote mêlée à la vie beaucoup plus optimiste de Dante.

          Les personnages sont encore une fois attachants. Il nous prend parfois l'envie de secouer Aristote pour qu'il prenne en main sa vie car, en tant que lecteur, nous voyons bien que c'est un personnage qui mérite plus que ce qu'il se donne le droit d'avoir. Pour Dante c'est un peu différent car on le voit seulement à travers les yeux d'Ari, mais il nous paraît à la fois sensible et fort de caractère, un personnage prêt à tout pour aider son ami à s'ouvrir à ses envies les plus enfouies et à lui faire découvrir tous les secrets de son propre univers.
          
          La tolérance a toujours été un sujet qui me touche et j'ai apprécié retrouver cette thématique à travers l'écrit de l'auteur. Ce sujet est fort mais n'est pas utilisé à outrance, ce qui nous permet d'apprécier à sa juste valeur le message qu'a voulu nous faire passer Benjamin Alire Saenz. Je me suis d'ailleurs surprise une larme à l’œil à quelques passages forts du roman car oui, il m'arrive d'être un peu - beaucoup - sensible parfois !

____________________________
 En Bref:

          Un très beau roman sur la vie d'un adolescent de quinze ans empreint de tolérance et de poésie. Si vous appréciez les romans tournés vers la psychologie des personnages, je vous conseille vivement ce roman qui réussira à vous émouvoir avec délicatesse.
          Je comparerais ce livre à une brise légère qui vous transporte aussi facilement qu'une plume. Vous remarquerez que moi et les métaphores c'est l'amour fou haha ! Mais ne passez pas à travers cette petite pépite de douceur qui vous fera sembler le temps plus mélancolique et véridique que jamais. 
          Si cependant l'action vous botte beaucoup plus que des questionnements existentiels, je vous dirais de continuer votre route vers d'autres écrits plus trépidant. Même si  vous risquez de rater quelque chose de plus profond encore.
           
          Un roman donc à la fois intéressant, tolérant, triste, drôle, poétique et que puis-je dire de plus ? Vous ne lâcherez pas cette histoire avant qu'elle ne touche à sa fin. Le temps de dire "Univers" que la dernière page est déjà tournée et le livre refermé. 
          Alors pourquoi ne pas venir vous plonger dans ce récit et découvrir par vous même tous les secrets de l'univers ?


Share this:

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire