Chronique | Miss Dumplin | Julie Murphy

Miss Dumplin
Julie Murphy

Édition : Michel Lafon
376 Pages
Contemporain
____________________ 
Résumé:

     Willowdean est ronde, et alors ? Pas besoin d'être super slim pour s'assumer. Jusqu'au jour où elle rencontre Bo, qui porte un peu trop bien son nom, et ne tarde pas à lui voler un baiser. Mais peut-il vraiment l'aimer ? On lui a tellement dit que les filles comme elle ne sont que des seconds rôles.

      Un seul moyen de retrouver confiance en elle : faire la chose la plus inimaginable qui soit... s'inscrire au concours de beauté local présidé par sa propre mère, ex-miss au corps filiforme. Entraînant dans son sillage tout un groupe de candidates hors normes, Will va prouver au monde, et surtout à elle-même, qu'elle aussi a sa place sous les projecteurs.

____________________
Mon avis:

Je remercie les éditions Michel Lafon pour m'avoir gentiment fait découvrir ce roman.


     C'est avec un plaisir non dissimulé qu'un matin, en allant voir ma boîte aux lettres, je découvrais le colis signé Michel Lafon et comportant le livre de mon choix : Miss Dumplin. C'est mon tout premier partenariat et une pointe de fierté m'envahit à la vue de mon nom de famille en dessous du logo des éditions - Oui, il m'en faut peu :')

     Parlons peu, parlons bien et regardons de plus près la couverture. J'adore son design simple qui nous donne envie de voir l'histoire qui se cache derrière ce personnage.  Le "soft touch" de la couverture n'avantage cependant pas le livre dans la mesure où chaque marque de doigt ressort et ne s'efface plus - pas top top. Mais cela reste très agréable au toucher et la couverture n'en reste pas moins jolie.

     Je dois vous avouer une chose: à première vue j'étais persuadée de découvrir une histoire parlant d'opéra... oui. Je n'avais pas encore lu la quatrième de couverture mais la jeune femme au milieu de la couverture me faisait grandement penser à la Castafiore, vous savez la cantatrice un peu folle de Tintin ? Voilà voilà. Mais que nenni ! L'histoire nous embarque dans une révolution contre les préjugés, les jugements et autres médisances à travers des sujets très sérieux comme l'estime de soi et des autres ou encore le harcèlement scolaire. Le tout enrobé d'une pointe de féminisme tout de même.
     J'ai accroché au concept et au background de l'histoire qui prêtent à sourire ainsi que l'humour qui allège ce qui aurait dû être un sujet grave. Alors que d'autres auteurs prennent le paris de parler d'harcèlement scolaire et de ce qui s'en suit de manière tragique - le sujet s'y prête à merveille - ici, Julie Murphy prend le contre pied et décide de rendre son histoire plus légère avec pour toile de fond l'optimisme. Et je dois dire que ça marche !
     J'ai trouvé que l'univers de Miss Dumplin était plutôt réaliste. Même si je ne peux pas tout à fait comprendre ce que peut ressentir une personne moquée au lycée, ou une personne en surpoids, j'ai tout de même pu me retrouver dans certaines réflexions que Wilowdean se fait à elle-même. L'adolescence est un âge où certains changements sont durs à accepter, et les pensées négatives affluent beaucoup plus vite que les positives.  J'ai aimé me retrouver en ce personnage qui tente de déjouer les préjugés et de se sentir belle malgré un corps différent des normes que nous imposent la société. Et mon côté féministe était plutôt satisfait. C'est rare de trouver dans la littérature jeunesse un personnage différent de ces normes, c'est donc quelque chose à remarquer.
     Cependant, je dirai que c'est un roman destiné à une cible tout de même jeunesse - 12-16ans ? - tout simplement car le sujet est survolé sans réellement rentrer dans le vif. J'ai trouvé, pour ma part, un peu dommage de voir un sujet si important traité si superficiellement. En fait, j'ai trouvé que la fin était un peu trop précipitée pour rendre un message  vraiment clair et exploité à son maximum.

     En ce qui concerne les personnages, j'ai beaucoup aimé Will, pleine d'espoir, et de courage. C'est un personnage haut en couleur qui sait se battre pour ses convictions, malgré ses doutes, et ça, c'était chouette.
     Bien que le personnage de Bo était sympathique, je n'ai pas pu m'empêcher de l'associer au cliché du genre contemporain. Un joli garçon, qui tombe amoureux d'une fille plus marginale qui ne croit pas en ses qualités et qui finit par lui faire comprendre ce qu'est l'amour... Bref, du déjà vu et revu.
     J'ai été un peu agacée par la meilleure amie de Will. Je ne saurais même pas vraiment vous dire pourquoi, mais ça n'est pas passé :')
     Encore une fois, les personnages sont quand même clichés, et sans beaucoup de profondeur même si  plutôt chouettes.

    L'écriture de Julie Murphy est agréable et sans langue de bois. Le langage n'est pas soutenu et colle d'autant mieux à la réalité et aux personnages. La lecture est très fluide et la dernière page est rapidement atteinte.


____________________

En bref:


     Un roman léger qui délivre un message, bien qu'exploité superficiellement, vraiment intéressant. Je pense que j'aurais apprécié d'autant plus ma lecture à un âge un peu moins "avancé" - oui, je deviens presque vieille haha. Malgré cela, j'ai passé un joli moment lecture, et le caractère optimiste de Willowdean vous donnera le sourire.
      Des personnages un peu clichés et une fin un peu précipitée feront baisser cependant ma note, d'autant plus que le message de tolérance et le sujet du harcèlement scolaire auraient pu être bien plus exploités.
     L'écriture n'en reste pas moins vraiment agréable, et vous atteindrez très vite la 318ème et dernière page de ce roman.

"Parfois, pour comprendre qui on est, il faut se considérer comme une mosaïque d'expériences, un ensemble de facettes différentes. Je suis Boulette. Et Will, et Willowdean. Je suis grosse. je suis heureuse. Je suis complexée. Je suis courageuse."
____________________
 Ma note : 14/20 Bonne Lecture

Share this:

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire