Chronique | La 5ème Vague, Tome 3: La Dernière Etoile | Rick Yancey


La 5e Vague, Tome 3 : La Dernière Etoile
Rick Yancey

Édition : Robert Laffont
418 Pages
Science-Fiction

____________________ 
Résumé: 

     Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu'elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver...
      Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d'humains qui peuplaient notre planète. Trahis d'abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.
En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau... ou sauver ce qui les rend humains.
____________________
Mon avis:


 [ Attention, Risque de spoilers si vous n'avez pas lu les deux premiers tomes ]


     Et si je vous disais que j'attendais ce roman avec une impatience accrue ? Vous me croyez ? Haha
     J'avais adoré les deux premiers tomes de cette saga, même si ma préférence et mon coup de cœur allait pour le premier que je trouvais vraiment bien rythmé et surtout addictif. Et j'attendais beaucoup de Rick Yancey pour ce troisième et dernier opus. Et c'est avec une grande pointe de déception que je vous avoue avoir un avis vraiment mitigé sur ma lecture.

     Commençons par un point positif: la couverture. Toujours efficace, toujours aussi jolie avec ses effets métallisés et sa dominante de rouge. J'adore !
     Mais après ma lecture, je dois malheureusement dire que cette couverture vraiment jolie ne rattrape pas les points négatifs de ce roman - pour mon plus grand malheur !

     Je dois malheureusement vous dire que j'ai trouvé cette fin de saga décevante en comparaison des deux premiers tomes qui m'avaient réellement plus.
     J'ai tout d'abord trouvé que certains points qui étaient abordés dans le deuxième tome auraient pu être plus développés dans celui-ci: cela donne finalement l'impression que ces points là n'ont pas servi à grand chose, qu'ils n'ont pas servi à faire avancer l'histoire et je trouve ça tellement dommage ! Prenons l'exemple de Grâce: dans le tome précédent, nous apprenions qu'elle avait connu Evan alors qu'ils étaient adolescents. J'avais trouvé à ma lecture que ce passage menait forcément à plus de développement, notamment sur le côté "apparition des premiers symptômes", comment Evan avait pu grandir avec toutes ces nouvelles sensations etc. J'aurais trouvé ça vraiment intéressant de développer le personnage d'Evan dans ce sens, de montrer les difficultés, les faiblesses et les moments de folie. Ici, je trouve que l'auteur manque un peu son coup et je reste carrément sur ma faim.
     J'ai également trouvé dans ce tome que certains passages étaient "brouillons", pas réellement clairs, qu'ils manquaient de précisions et de but. A certains moments je me suis demandé où est-ce que Rick Yancey voulait nous amener avec certaines scènes ou révélations. J'ai même trouvé certains chapitres/révélation inutiles à l'histoire et au développement des personnages ce qui est un peu dommage. Spoiler : [ La partie sur l'escouade 19 ne mène à rien et n'est pas vraiment utile. Au contraire, j'ai trouvé qu'elle rendait le récit moins précis et qu'elle nous encombrait d'avantage l'esprit avec de nouveaux surnoms  à retenir. La révélation de Ringer qui est enceinte m'a également rendue perplexe. Soit le sujet n'est pas assez développé pour qu'il ai une utilité, soit Rick Yancey ne savait plus quoi inventer pour rendre son personnage plus intéressant. Mais encore une fois, ça n'a malheureusement pas marché pour moi.]

     Nous arrivons maintenant à ma plus grande déception de ce roman - promis, je reviens pour un peu de positif après haha -, les réponses à nos questions concernant le pourquoi du comment de toute cette guerre aliens vs humains. Et bien figurez vous que je ne suis pas encore sûre, à ce stade, d'avoir réellement compris qui ils étaient, pourquoi ils envahissaient la Terre, et le tenant de cette 5ème et dernière Vague. Ceux qui ont lu ceux romans, aiguillez-moi: qu'en avez vous compris ? - N'oubliez pas d'indiquer que votre commentaire contient des spoilers pour les petits curieux qui ne voudrais pas se voir spoiler la fin du roman :)
     Alors oui, quelques réponses sont au rendez-vous, et encore ! J'ai trouvé qu'encore une fois Rick Yancey nous menait un peu en bateau sur ce coup, et que lui-même s'était un peu perdu dans toutes ces révélations. J'attendais une explication assez claire du pourquoi de leur invasions. On a quelques passages où Evan explique en deux phrases comment étaient sa planète avant d'arriver sur Terre ainsi que du début de leur déchéances. Je trouvais ça tellement intéressant ! Pourquoi l'auteur n'a pas pris la peine de développer ces points là ? Je pense que l'histoire aurait gagné en clarté encore une fois et peut être même en profondeur également. C'est un peu ça que je reproche à ce roman: Yancey reste en surface tout le long, le background n'est clairement pas assez exploité.
     Une dernière chose que je n'ai pas tout à fait compris: qui sont vraiment ces autres ? On parle d'entité Alien, de technologies futuriste, de programmes informatiques etc. En terme plus simple: qui sont-ils réellement ? Encore une fois chers lecteurs, dites-moi vos pistes de compréhension parce que je suis un peu larguée là haha :')
    
     Mais passons à un peu plus de positif pour l'histoire : une nouvelle fois la psychologie des personnages est plutôt bien exploitée. On ressent très bien les émotions des personnages et on ne peut que ressentir de l'empathie pour chacun d'eux.
     La fin rattrape aussi quelques points négatifs. J'ai trouvé que c'était une belle fin qui est ouverte et qui nous permet donc d'imaginer une possible suite à cette histoire. Les émotions se précipitent sur la fin - un peu comme les évènements d'ailleurs - et malgré le fait que je trouve cette fin un peu précipitée, je peux vous dire que j'ai fini ce roman en larmes. Oui, les émotions étaient là, et je suis tout de même contente de ce revirement de sentiments - parce que soyons honnête, avant la fin j'avais juste envie de faire un remake de Misery  et d'aller moi-même kidnapper Rick Yancey : petit clin d'œil aux fans de ce bon vieux Stephen King.

     Passons maintenant aux personnages. Ringer est un point central de La Dernière Etoile et je dois dire que je n'ai toujours pas vraiment adhéré à son caractère. Je ne l'apprécie pas beaucoup, même si parfois j'ai ressentie une certaine pitié pour elle et ce qui peut lui arriver. Certains choix de l'auteur vis à vis de ce personnage m'échappe un peu: je ne sais pas vraiment pourquoi il a voulu en faire le personnage central de l'histoire alors que son personnage principal - en l'occurrence Cassie - est ici laissée pour compte.
     Sam est le personnage le plus intéressant au niveau psychologique. Voir la guerre à travers les yeux d'un enfant de 5/6 ans c'est particulier et très intéressant. Ses parties m'ont tout de même fait bouillir de frustration, rendue triste et fait rire. Certaines de ces réactions sont réellement touchantes. On peut voir toute son évolution durant ces trois tomes et j'ai trouvé que sur ce coup, Yancey ne me décevait pas.
     Ben est le personnage qui, même si je l'apprécie, n'est pas non plus extraordinaire. Dans ce tome il est même un peu effacé et parfois pas très utile. Encore une fois, je  trouve ça dommage de la part de l'auteur: faire le choix d'utiliser plusieurs points de vu est assez audacieux mais à quoi bon si certains personnages centraux se voient lésés ?
     Je finirai par le couple/non couple de cette saga : Cassie et Evan. Et encore une fois, c'est une déception - décidément ! Je les ai trouvés vraiment effacés - d'autant plus pour Evan. Dans le premier tome j'avais adoré leur relation, le côté très "double" d'Evan et la fragilité de Cassie ainsi que sa détermination. Ici, Evan ne parle pratiquement pas, est absent. Quant à Cassie, oui, elle est là, mais je l'ai trouvé finalement plus agaçante dans ce tome que dans les précédents et sa relation avec Evan n'évolue absolument pas ce qui est assez frustrant. La fin du roman nous réserve cependant bien des surprises quant à ces deux personnages et j'ai trouvé ça vraiment bien de la part de l'auteur. Mais peut être que cette fin trop précipitée aurait mérité quelques pages de plus pour rendre service à Cassie et Evan beaucoup trop effacés tout au long du roman.

     Je finirai ma chronique une nouvelle fois par l'écriture. Vous allez sûrement vous dire que j'abuse, mais j'ai été moins conquise dans ce tome. Quelque chose m'a dérangé dans l'écriture sans savoir réellement quoi. Autre chose: je ne me souvenais pas, dans les tomes précédents, que Cassie parlait comme si elle écrivait dans son journal... Vous vous souvenez vous ? Parce qu'ici ça m'a quelque fois dérangé et je trouve ça un peu bizarre dans la mesure où les autres personnages parlent normalement.
     Cependant, quelques points positifs et intéressants sont à noter, comme l'utilisation d'un narrateur externe pour le personnage d'Evan Walker. Rick Yancey différencie ici son personnage: il n'est pas humain, il est différent, c'est un Autre. Je trouve ça vraiment chouette ce petit changement.
     Le prologue est une nouvelle fois très bien écrit et est très émouvant. C'est vraiment un point fort de chaque roman, et j'ai beaucoup aimé les retrouver sur cette mise en page différente d'autres écrits: une écriture blanche sur une page noire.
     Je ne pourrai pas terminer cette chronique par un point négatif, et je peux tout de même dire que l'écriture est toujours aussi fluide, se lit finalement très rapidement et fait très bien passer les émotions - cf les larmes qui n'arrêtaient pas de rouler sur mes joues à la fin du roman :')


____________________
En bref:

     Une fin quelque peu décevante pour une saga qui promettait beaucoup. Beaucoup de points négatifs qui ne sont malheureusement pas contrebalancés par les quelques points positifs du roman.
     Des réponses évasives, des passages pas très clairs et certains choix de l'auteurs parfois peu convaincants, je suis vraiment triste de classer ce livre dans la catégorie déception.
     Malgré cela, j'ai tout de même passé un bon moment lecture, ce n'était pas non plus une catastrophe. La psychologie est toujours aussi bien développée et l'écriture reste intéressante et parfois audacieuse.
    
      Le premier tome reste mon tome chouchou et je ne retiendrai que la fin de celui-là qui m'a fait réellement ressentir une grande émotion.

     "Nous ne sommes jamais parfaitement en sécurité. Aucun humain sur Terre ne l'a jamais été et ne le sera jamais. Vivre c'est risquer votre vie, votre cœur, tout. Sinon, vous n'êtes qu'un corps ambulant. Un zombie."

____________________


 Ma note : 13,75/20 Bonne Lecture






    



Share this:

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Déjà que je voulais attendre un peu pour lire ce dernier tome, après ton avis je ne risque pas de le lire avant un moment.
    Le premier tome avait été un coup de coeur, la première partie du deuxième a été une grosse déception qui a failli me faire arrêter ma lecture. Mais la deuxième partie avec essentiellement Ringer m'a vraiment convaincue. Dans le deuxième tome, j'avais trouvé Cassie et Evan très agaçants, et vu ce que tu en dis, ça ne risque pas de changer avec ce dernier tome ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais non, je suis désolée de t'avoir encore moins donné envie de lire cette suite ^^
      Après ce n'est que mon avis: j'ai vu qu'il y avait quand même pas mal de retour positif sur internet :) !
      Après si tu aimes le personnage de Ringer tu seras contente de savoir qu'elle prend une place plus importante ! Bon après c'est vrai que j'ai relevé beaucoup trop de points négatifs pour arriver à la hauteur du premier tome et d'un fin vraiment convenable haha !
      Après j'ai hâte d'avoir ton retour une fois que tu l'auras lu, peut être qu'au contraire tu seras positivement surprise, qui sait ? :p

      Supprimer