Chronique | Cinder | Marissa Meyer


Résumé:

          A New Beijing, Cinder est une cyborg. Autant dire une paria. Elle partage sa vie entre l'atelier où elle répare des robots et sa famille adoptive. A seize ans, la jeune fille a pour seul horizon les tâches plus ou moins dégradantes qu'elle doit accomplir pour ses sœurs et sa marâtre.
           Mais le jour où le prince Kai lui apporte son robot de compagnie - son seul ami -, le destin de Cinder prend un tour inattendu. La forte attirance qu'éprouvent le beau prince et la jeune cyborg n'a aucune chance de s'épanouir, surtout que le royaume est menacé par la terrible reine de la Lune !
           Débute alors pour Cinder une aventure incroyable, où elle découvrira que le sort de l'humanité est peut-être entre ses mains.



____________________
Mon Avis:

      Une Cendrillon cyborg dans un monde post-apocalyptique ravagé par la maladie ? Des tensions entre la Terre et la Lune ? Cinder avait tout pour m'attirer dans ses filets, et j'ai sauté les yeux fermés dans cette histoire qui s'est avérée meilleure encore que ce que j'avais espéré - beaucoup de rime en "é" dans cette phrase !

     Nous faisons donc connaissance de Cinder, 16 ans, cyborg mécanicienne et opprimée. Nous retrouvons bien entendu les caractéristiques principales de Cendrillon, ne serait-ce que dans sa couverture - très jolie soit dit en passant - nous montrant la fameuse chaussure.
     Ainsi, Cinder est considérée comme une moins que rien par sa belle-mère, qui la hait, et une de ses affreuses belles-sœurs. Car oui, petit point qui diffère, l'une des deux sœurs est loin du qualificatif "affreuse" et fait au contraire partie des personnages les plus attachants du roman. Nous retrouvons également le Prince, ici sous le nom de Kai, et, bien entendu, le non moins important Bal. Tous les éléments fondamentaux de Cendrillon sont donc réunis, le tout mit en scène d'une manière diamétralement oposée au conte original, ce qui en fait une réécriture réussie.

          J'ai réellement trouvé le personnage de Cinder  touchant. Sa condition de cyborg la rend, aux yeux de la société, inférieure aux humains non "reconditionnés". Exploitée tout au long du livre - comme notre Cendrillon originale - elle reste tout de même un personnage fort et au caractère bien trempé. J'ai beaucoup aimé ses questionnements  sur sa condition de mi-robot/mi-femme qui pose finalement un point essentiel de ce roman: la quête d'une identité propre, la considération des machines face à l'homme. Une question finalement d'actualité en ces temps où la technologie prend de plus en plus d'importance. J'ai vraiment trouvé ça super intéressant.
     Pour ce qui est du personnage du prince Kai, je l'ai tout d'abord trouvé un peu fade, sans réellement d'identité propre. Mais en continuant ma lecture, j'ai pu m'apercevoir une tout autre dimension, et une toute nouvelle complexité que l'on ne pouvait voir au début du roman. Je pense d'ailleurs que l'auteur l'a voulu ainsi pour pouvoir finalement ajouter un peu plus de mystère et pour nous donner envie de creuser d'avantage ce personnage. J'ai beaucoup aimé son caractère innocent qui se retrouve face à des responsabilités qu'il n'est peut être pas encore tout à fait prêt à prendre. Sa facette plus sombre alors qu'il doit prendre en main les négociations avec la reine des Lunaires. En outre, un personnage qui se trouve être intéressant en dépit de l'impression qu'il nous donne au commencement.
 Les personnages secondaires sont toutefois moins développés sans pour autant que cela gâche l'avancée de l'histoire. 

     L'histoire en elle-même est, je trouve, encore une fois, très bien trouvée. J'ai trouvé cet univers complet, étoffé. On y retrouve l'aspect post-apocalyptique avec les ravages de la maladie appelée Létumose, sans pour autant retrouver les aspects que l'on retrouve parfois trop souvent dans ce genre de SF. Je veux dire par là que, malgré le fait que ce soit du post-apo, nous n'avons pas ici une dystopie. Et je vous assure que ça m'a tout de même fait du bien - malgré le fait que j'adore beaucoup de livres de ce genre là. Ainsi le gouvernement ne se montre pas injuste ou envieux de pouvoir, et les lois ne font pas de ce monde quelque chose de parfait tout en sous-entendant la privations de droits primordiaux.
     Cinder se rapproche donc plus d'un univers de SF pure et je dois vous avouer que ça ne m'a pas du tout déplu.
     J'ai beaucoup aimé ensuite les tensions introduites entre le peuple de la Terre et celui des Lunaires. Il est vrai que cela aurait pu être plus développé, mais il faut aussi se rappeler que trois tomes doivent suivre celui-ci. Marissa Meyer a donc le temps de nous développer entièrement son univers - ce qui, je pense, sera très bien fait dans les tomes suivants.

     Je pourrais seulement ajouté un petit bémol à ce roman: le fait que certaines révélations sont largement prévisibles dès les premiers chapitres du livres. Cela ne m'a cependant pas gêné dans ma lecture dans la mesure où j'aime voir comment l'auteur peut nous amener à ces révélations précises, et pourquoi pas me surprendre finalement. Toute retournement de situation est possible avant le tout dernier mot. 


____________________
En Bref:

      C'est un coup de cœur pour moi ! Je dois dire que je m'y attendais et que j'aurais été déçue du contraire d'ailleurs. Des personnages intéressants qui peuvent sous-entendre des questions de société toute aussi intéressantes, un univers post-apocalyptique fascinant et des tensions entre deux peuples qui nous promettent une suite alléchante. Le tout rehaussé d'une pointe d'humour. Bref, tout est réunis ici pour faire de Cinder une vraie bonne lecture que l'on pourrait conseiller à tout fan de réécriture de conte et de SF pure et dure. 
     N'hésitez plus, si jamais vos envies de lectures sont en bernes, Cinder saura vous retaper tout ça à coup de clé à molette et d'une bonne dose de science fiction.

____________________

Ma note: 18/20 Coup de Cœur


 



Share this:

CONVERSATION

4 commentaires:

  1. Hâte de le lire ! La saga fait tellement parler d'elle (& puis les couvertures sont magnifiques)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couvertures sont magnifiques et l'univers est vraiment prenant ! 2tant une fan de contes de fées à la base, je ne pouvais qu'aimer cette réécriture ! :) L'univers est vraiment complet, et mêler tous ces différents contes rend le tout vraiment intéressant ! Je te la conseille vivement ! :) Si jamais tu commences à la lire, n'hésite pas à repasser par là pour me donner ton avis !

      Supprimer
  2. Moi aussi j'ai adoré cette réécriture de conte totalement originale et le personnage de Cinder ! Tu as lu la suite ?

    Si tu veux aller voir mon avis : http://journalacoeurouvert.blogspot.fr/2016/06/cinder-marissa-meyer_15.html

    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai lu les 4 tomes ,j'en ai d'ailleurs fait les chroniques :) Je suis une vraie fan de cette saga littéraire :) !
      J'irai voir ton avis avec plaisir !

      Supprimer